OK

La pharmacopée chinoise

En Chine, les plantes et autres ingrédients constituent un héritage ancestral et sont toujours utilisés en tant que prévention et traitement curatif.
La pharmacopée chinoise est la première approche privilégiée, on la considère comme plus puissante que l'acupuncture.
Expérimentée de façon clinique depuis plus de 3 000 ans, la pharmacopée chinoise recèle quelques milliers d'ingrédients dont environ 400 font partie de l'usage courant.
Même si une grande partie des connaissances, qui sont propres à cette pharmacopée, découle d'une pratique traditionnelle populaire, avec des variations d'une région à l'autre, les médecins chinois ont accumulé un volumineux corpus de données au fil du temps.
Aujourd'hui, la pharmacologie scientifique et la Recherche et Développement continuent d'approfondir cette science,
tandis que les praticiens contemporains développent de nouveaux traitements, de mieux en mieux adaptés aux maux de notre époque.

Certaines des plantes utilisées couramment en Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) nous sont familières, comme la réglisse ou le radis par exemple, mais la plupart sont peu ou pas connues.
Les plantes et herbes ne sont pas les seuls ingrédients de la pharmacopée. Des substances médicinales tels les extraits de minéraux ou les substances animales sont de plus en plus proscrites.

En occident la phytothérapie est basée sur la notion de principes actifs. En pharmacopée chinoise, il est, d'une part, rare de trouver une seule plante dans une composition, et d'autre part, son approche est complètement différente car elle s'appuie sur des notions toutes autres.
Nous parlerons de qualités de la plante, de la feuille, de la graine, du noyau, de la racine etc.

Voici les cinq qualités que la médecine chinoise utilise :

La couleur : blanc, noir, vert, rouge...

La nature : froid, chaud, humide

La saveur : doux, amer, piquant, sucré, salé

La préparation : forme, texture, teneur en humidité

Les propriétés : disperser, consolider, purger et tonifier.


Les plantes sont elles sans effets secondaires ni dangers?

Il y a deux choses fondamentales à retenir: la qualité des plantes et le bon choix du complément.
Les plantes médicinales chinoises, comme la plupart des substances actives, peuvent provoquer des effets secondaires.
Ils sont en général spécifiés sur l'étiquette et sur la description du produit, il s'agit d'une obligation légale.
Depuis l'application du décret 352/2006, un dépôt de commercialisation doit être fait deux mois avant la mise sur le marché afin de vérifier que le complément respecte
la législation française, en terme d'affichage, d'autorisation de la plante en Europe, des limites de certains principes actifs et de la protection de la population
qui consomme ces produits (posologie, limite de durée, effets secondaires).

A ce jour, seul les Laboratoires Bimont ont déposé des dossiers en France sur la pharmacopée chinoise et ses plantes, aucun autre laboratoire en Europe n'en dispose.

Heureusement, la très longue tradition fait que les effets secondaires sont connus avec précision. Dans une grande majorité de cas, ils sont d'ordre digestif (ballonnement, perte d'appétit, nausée).

De plus, de nombreuses entreprises d'importation imposent maintenant leurs normes et le décret 352/2006 avec dépôt obligatoire pour commercialiser un complément alimentaire le garantit.

De nombreuses plantes et formules possèdent ce potentiel et, à ce titre, font partie du quotidien de millions de personnes.

Du point de vue curatif, la Médecine Traditionnelle Chinoise est un système complet et les plantes qui en relèvent sont censées traiter tous les problèmes.


Retour : Glossaire des expressions de la médecine chinoise
Livraison Livraison
3 à 5 jours maxi
Offre privilège Offre privilège
3 produits achetés, 1 offert
Made in France Made in France
Nous adhérons !
Paiements sécurisés Paiements sécurisés
et protection de vos données
Télécharger le catalogue